Comment fonctionne le minage de Bitcoin ?

hero illustration

Comment fonctionne le minage de Bitcoin ?

Le minage est fondamental pour valider les transactions - ou blocs - sur la blockchain de Bitcoin. Un nouveau bloc ne peut être ajouté à la blockchain que lorsque les mineurs ont confirmé l'exactitude des informations qu'il contient.

Chaque mineur est en concurrence avec d'autres mineurs pour résoudre des équations mathématiques difficiles appelées puzzles de hachage. Pour ce faire, les mineurs utilisent du matériel informatique de pointe et reçoivent en échange des récompenses sous forme de bitcoins nouvellement créés.

La barrière à l'entrée est élevée pour les mineurs de bitcoins. Les ressources nécessaires au minage de Bitcoin comprennent une alimentation constante en électricité, un espace physique important et un matériel informatique haut de gamme qui doit avoir la capacité de stocker l'historique complet des transactions de Bitcoin.

N'importe qui peut extraire des bitcoins, à condition d'avoir le bon équipement. Mais le minage de bitcoins est un secteur hautement concurrentiel. De puissantes entreprises sont responsables de l'extraction des plus grandes quantités de bitcoins en raison du capital dont elles disposent.

Qu'est-ce que le hashrate de Bitcoin ?

Le hashrate est une métrique qui mesure la puissance de calcul utilisée pour miner des crypto-monnaies sur des blockchains Proof of Work comme le Bitcoin.

Le taux de hachage du bitcoin n'a cessé de croître depuis sa création et, en 2022, il est estimé à 209 exahashes par seconde (EH/s). Cela signifie que les mineurs traitent 209 quintillions de hachages par seconde aujourd'hui, contre seulement 15 EH/s en janvier 2018.

Un hash est essentiellement une tentative de résolution d'un puzzle mathématique complexe qui confirme qu'un bloc de transactions est valide. Chaque bloc représente un ensemble de transactions qui peut être ajouté à la blockchain une fois qu'il est validé par un mineur.

Les mineurs utilisent du matériel informatique avancé pour y parvenir et gagnent des récompenses sous forme de bitcoins (ou d'autres crypto-monnaies).

Il peut falloir aux mineurs des milliers, des millions ou des milliards de tentatives - ou hashs - pour résoudre un bloc, selon la difficulté du réseau Bitcoin.

La difficulté du réseau Bitcoin est déterminée par le nombre de mineurs en concurrence les uns avec les autres pour résoudre les blocs. Ainsi, le taux de hachage est directement proportionnel à la difficulté du réseau.

Un taux de hachage plus élevé rend le minage de bitcoins plus difficile, tandis qu'un taux de hachage plus faible le rend plus facile. Un taux de hachage plus élevé se traduit également par une plus grande sécurité du réseau, car plus il y a de machines minières en ligne et dédiées au traitement des transactions et à la confirmation des blocs, plus il est difficile pour les acteurs malveillants de perturber le réseau.

Quel pays extrait le plus de bitcoins ?

Les États-Unis sont le pays qui extrait le plus de bitcoins au monde. Selon le Cambridge Bitcoin Electricity Consumption Index, les États-Unis abritent 38 % du hashrate du réseau Bitcoin, c'est-à-dire la puissance de calcul nécessaire pour extraire des bitcoins.

Cela signifie donc que l'Amérique génère plus d'un tiers des bitcoins minés quotidiennement dans le monde.

En particulier, ce sont les États du sud comme la Géorgie, le Texas et le Kentucky qui sont en tête des centres de minage.

La Chine a extrait le plus de bitcoins au monde jusqu'en 2021, date à laquelle le gouvernement a interdit cette pratique. Cependant, les données indiquent que 21 % du hashrate du réseau Bitcoin peut encore être attribué aux opérations de minage dans ce pays.

Les mineurs du Kazakhstan, du Canada et de la Russie produisent également des quantités substantielles de bitcoins.

Disclosure | Copyright © 2022 ETC Group. All rights reserved

Plus d'articles